, ,

Atteint d’une grave maladie, il quitte tout pour vivre dans une grotte !

Il réalise son plus grand rêve en plaquant tout pour se construire une maison troglodyte surprenante.

La plupart d’entre nous nourrissent des rêves depuis l’enfance sans toutefois oser les pourchasser de peur de ne pas y arriver ou par conformisme qui nous pousse à nous contenter d’une carrière et un mode de vie classique.

Dans le cas d’Angelo, le succès, la réussite professionnelle et financière étaient au rendez-vous et il menait une existence que beaucoup lui enviait.

Quand on lui diagnostique une sclérose en plaque, son monde s’effondre et il se voit condamné à vivre avec cette maladie grave qui peut lui coûter la vie à tout moment.

Après un temps de réflexion, Angelo remonte la pente et accepte sa nouvelle condition physique qui a déclenché un déclic : réaliser son rêve en vivant dans une grotte !

Se rappelant ses souhaits, il a décidé alors de tout laisser tomber de ce qu’il a bâti jusque-là et partir à la conquête de ses rêves.

C’est ainsi qu’il aménage une magnifique maison troglodyte dans une grotte avec une température idéale pendant toute l’année, un air pur et sain et un espace assez suffisant.

Totalement adapté à sa maladie, ce nouveau cadre est aussi très agréable avec la peinture sur les murs, la déco cosy et moderne à la fois et un air féerique qui change des habitats citadins.

En plus, Angelo a même pris la décision de partager sa nouvelle demeure avec les passionnées et les touristes qui pourront la louer de temps en temps…Comme quoi, il ne faut jamais baisser les bras et abandonner ses rêves.

 

Surplombant une petite colline, la grotte se situe en plein forêt

A l’intérieur de la grotte, l’habitation a été construite sans le moindre problème

Angelo a même réalisé une baignoire taillée dans la pierre

Cosy et moderne, l’intérieur de la maison est splendide

Tout le confort nécessaire a été mis en place dans cette maison atypique

Rustique et chaleureuse, la demeure attire beaucoup de curieux du monde entier

Quand on visite la maison, on a du mal à imaginer qu’on est dans une grotte