, ,

Avez-vous déjà pensé à vous faire tatouer ?

L’acceptation de soi en un tatouage : Self Love Club

Avant d’aller plus loin, lisez ceci!  Cela vous obligera peut-être à ne pas prendre à la légère le texte ou l’image que vous allez vous faire tatouer.

S’il fut un temps pour les rebelles, les marginalisés et les motards, de nos jours le tatouage est universellement top tendance ! Certains se tatouent juste pour être à la mode, d’autres pour s’affirmer, être sexy ou pour défendre une cause…Bref, les raisons ne manquent pas.

Seulement, depuis un certain temps, c’est un tatouage en particulier qui fait fureur, celui du « Self Love Club » ou le Club de l’Amour Propre en Français. À l’origine de ces trois mots, Frances Cannon une artiste australienne de Melbourne qui était le seule membre de ce club qu’elle a créé.

N’ayant aucune idée du phénomène qu’elle allait lancer, France a tout simplement posté une photo de son bras tatoué pour ses 60 000 followers sur Instagram. Par la suite, la jeune australienne a simplement suggéré dans un autre post à toutes celles qui sont dans cette voie ceci :

« Si vous voulez le même tatouage, allez-y, tant que vous le faites en toute sécurité, en bonne santé et en toute légalité… »

France Cannon a lancé le Self Love Club

Elle a aussi expliqué les règles pour adhérer au club :

« Vous devez mutuellement vous témoigner du respect, de l’amour et de la compréhension. Vous devez être sympathique avec votre corps et prendre soin de votre moral. »

À peine publié,  des jeunes femmes d’un peu partout ont commencé à rejoindre ce « Self love Club » et de l’acceptation de soi. Un succès fou pour ce code tatou qui revendique la liberté de la femme et la confiance en soi entre autre. Et comme on le voit sur les photos, toutes celles qui se font tatouer le « Self love Club » partagent le résultat sur les réseaux sociaux.

 

 

Plusieurs ont rejoint le Self Love Club en ce faisant tatouer
Plusieurs ont rejoint le Self Love Club en ce faisant tatouer en plusieurs déclinaisons