,

Ce malentendu mignon qui a fait le tour du web

Qui d’entre nous n’a jamais compris une information complètement de travers ? Vous aussi ? Et bien imaginez que cela fasse le tour du web comme c’est le cas pour Alyssa Stringfellow dont le post Facebook est devenu viral…

C’est peut-être l’une des histoires les plus drôles de la semaine. Et pour cause ! Alyssa Stringfellow, une américaine remplie d’auto-dérision, a partagé sur Facebook sa toute dernière mésaventure qui a amusé de nombreux internautes.

En effet il y a quelques jours, la jeune femme originaire de l’Arkansas a entamé les démarches afin de rajouter son nom à la police d’assurance de la voiture de sa grand-mère dans le but d’économiser de l’argent. C’est alors que l’agent d’assurance lui réclame tout logiquement des photos « de face et de côté » pour finaliser le processus de demande.

 

Alyssa lui a effectivement envoyé des clichés « de face et de côté » mais… d’elle-même ! Cette dernière a plutôt mal compris les informations qui lui ont été demandées et a tout naturellement fait parvenir ses propres clichés posant avec le sourire,  bras sur la hanche.

Ce n’est que le lendemain à son réveil qu’elle a reçu le mail ci-dessous envoyé par l’agent :

« Bonjour Alyssa. Je vais avoir besoin des mêmes photos, mais cette fois, de votre véhicule. » Sa grand-mère lui a envoyé un message à son tour : « Alyssa ne me dis pas que tu as envoyé des photos de toi. C’était censé être de ta voiture ! »

I have been debating on whether or not to post this all day because it is PRETTY embarrassing to admit, but I have…

Posted by Alyssa Stringfellow on Thursday, November 2, 2017

La jeune fille va alors poster ce quiproquo sur son facebook avec pour légende : « Le pire, c’est que j’ai demandé à ma mère de prendre ces photos. On s’est demandé pourquoi [l’agent] avait besoin de photos de moi, sans penser une seconde qu’il parlait de la voiture. Vous savez ce qu’on dit, on est soit cultivé, soit débrouillard, ce qui n’est clairement pas mon cas. »

Un peu de douceur et de légèreté dans ce monde de brutes !