, ,

Cette école remplace les heures de colle… par de la méditation !

La Robert W.Coleman Elementary school a voulu remplacer les heures de colle par des séances de méditation

Cette école remplace les heures de colle… par de la méditation !

Ça se passe à Baltimore aux États-Unis, cette école a eu l’idée ingénieuse de remplacer les heures de colle par des séances de méditation.

La Robert W.Coleman Elementary school a voulu remplacer les heures de colle par la méditation.
La Robert W.Coleman Elementary school a voulu remplacer les heures de colle par la méditation.

Tout a commencé lorsque la Robert W.Coleman Elementary school a voulu remplacer les heures de colle par quelque chose d’innovant, loin des punitions scolaires qui ne faisaient qu’entretenir et développer la nervosité qui avait justement conduit les enfants à la punition. En se rapprochant de la Holistic Life Foundation, une association à but non lucratif, l’école a mis en place une salle entièrement dédiée à la méditation.

Des punitions remplacées par la méditation.
Des punitions remplacées par la méditation.

Depuis, les enfants punis s’installent calmement sur l’un des tapis et écoutent attentivement les consignes d’un spécialiste de la méditation. Grâce à des exercices de respiration et de méditation, les enfants sont prêts à regagner leur classe dans toute la sérénité possible.

En se rapprochant de la Holistic Life Foundation, l’école a mis en place une salle entièrement dédiée à la méditation.
En se rapprochant de la Holistic Life Foundation, l’école a mis en place une salle entièrement dédiée à la méditation.

Voici le témoignage d’un élève : « J’ai pris de grandes respirations pour rester calme et et pour pouvoir aller au bout de ce contrôle. Quand tout le monde fait beaucoup de bruits autour de vous, il faut se concentrer, rester soi-même et, donc, bien respirer. »

La réussite de ce projet a permis à l’école d’ouvrir ces séances à ceux qui souffrent d’anxiété.
La réussite de ce projet a permis à l’école d’ouvrir ces séances à ceux qui souffrent d’anxiété.

La réussite de ce projet a permis à l’école d’ouvrir ces séances à ceux qui souffrent d’anxiété, de maux de tête, de stress ou encore de douleurs d’estomac. La guérison quoi ! Selon un autre élève : « Ce matin, j’étais en colère contre mon père. Mais je me suis souvenu qu’il suffisait que je respire et je n’ai pas crié. »

Résultat : les enfants sont moins stressés et font moins de bêtises. Le taux de renvoi est moins important qu’auparavant… tous effet de quelques séances de méditation. Incroyable, n’est ce pas ?