, ,

Un corbeau terrorise les facteurs de Vancouver

Lorsqu’un oiseau fait le malheur d’un facteur, il s’agit certainement d’un corbeau Canuck! Ce dernier est très populaire parmi les habitants de Vancouver mais aussi les facteurs de la ville pour son comportement effronté.

Le petit malin est aisément identifiable grâce à un anneau rouge qu’il porte autour de sa patte. Son effronterie et son look lui ont permis de devenir très populaire parmi les gens de la ville qui le qualifient souvent d’espiègle, de sociable et débrouillard.

Il faut dire que le Canuck est un vrai chenapan qui a volé à plusieurs reprises des objets aux habitants comme un vieux stylo qu’il a repéré, un couteau déniché sur une scène de crime entre autres méfaits perpétrés à l’encontre de la population locale.

Ce hors-la-loi possède même une page sur Facebook où Sean Bergman, déclaré comme le père adoptif du corbeau, poste régulièrement des séries des méfaits qui agrémentent la vie quotidienne du Canuck. Mais l’oiseau a décidé de viser une victime en particulier qui n’est autre que le facteur de la région. En effet le facteur qui a la charge de distribuer le courrier sur le domaine de chasse du corbeau, est devenu la cible de délectation pour l’oiseau. Le malheureux en souffrait tant que les autorités lui ont permis de ne plus couvrir les quartiers contrôlés par le Canuck espiègle.

Un corbeau terrorise les facteurs de Vancouver
Le corbeau qui sème la terreur chez les facteurs de Vancouver

Évidemment l’initiative même en étant justifiée, a grandement déplu aux habitants qui ne peuvent plus recevoir leur courrier au quotidien. L’ire des gens a fait grande pression sur les services postaux qui ont dû présenter des excuses aux habitants avant de reprendre la distribution de la correspondance.

Le facteur qui a la charge de la zone doit tempérer avec le corbeau et gagner sa sympathie s’il compte s’acquitter de sa tâche dans les meilleures conditions et ne plus s’attirer ni l’ire des gens ni l’espièglerie de l’oiseau.