,

Dans les années 50, pour être une bonne femme au foyer, il fallait suivre ces règles complètement loufoques !

C’est tellement fascinant d’apprendre comment les gens vivaient – surtout quand on découvre que peu de choses ont vraiment changé.

Cependant, parfois vous tombez sur de vieilles traditions que vous ne pouvez pas croire que les gens suivaient dans un temps – par exemple, ce que les femmes dans les années 1950 devaient faire pour leurs maris pour être des femmes au foyer idéales.. Eh bien, ces traditions ont certainement disparu aujourd’hui!

En mai 1955, « Housekeeping Monthly » publiait un article intitulé «Le guide de la bonne femme», décrivant toutes les façons dont une femme devrait agir et comment elle pouvait être un partenaire de son mari et une mère pour ses enfants.

Il peut sembler un peu étrange d’accepter ces règles aujourd’hui, mais cela reste tellement intéressant de voir comment la société s’est comportée à ce temps-là.

Regardez cette liste de photos pour voir quelles règles les mères de famille ont dû suivre une fois, et laissez-nous savoir vos pensées dans les commentaires ci-dessous!

1. Une bonne épouse doit toujours préparer le repas de son mari à temps. C’est une façon de lui faire savoir qu’elle a pensé à lui, et a pris en considération ses besoins.

Dans les années 50, pour être une bonne femme au foyer, il fallait suivre ces règles

2.Toujours prendre 15 minutes avant l’arrivée du mari pour se reposer et être rafraîchie.  L’accueillir avec une jolie apparence (Maquillage, Coiffure, Vêtements) lui fera oublier sa longue journée au travail.

Dans les années 50, pour être une bonne femme au foyer, il fallait suivre ces règles

3. Avoir une maison bien rangée et en ordre fera de votre mari un homme comblé. Juste avant qu’il n’arrive, passez un coup de balai et dépoussiérez rapidement

Dans les années 50, pour être une bonne femme au foyer, il fallait suivre ces règles

4. Allumer le feu de la cheminée en hiver et préparer un bon repas chaud pour le retour de son mari lui donneront le sentiment d’être au paradis.

Dans les années 50, pour être une bonne femme au foyer, il fallait suivre ces règles

5. Les enfants doivent être aussi propres qu’un sou neuf.  Faites leur la toilette, coiffez-les et faites leur porter leurs plus beaux habits.  Tout doit être réglé comme du papier à musique à l’arrivée de l’homme de la maison. Et pas un bruit surtout. Les enfants devront se tenir à carreaux pour ne pas perturber la quiétude de monsieur !

 

Dans les années 50, pour être une bonne femme au foyer, il fallait suivre ces règles

6. Accueillez le avec le sourire et montrez lui que vous ne voulez que son plaisir. S’il se plaint, écoutez-le et ne le noyez surtout pas de paroles. Laissez-le parler d’abord – rappelez-vous, ses sujets de conversation sont plus importants que les vôtres.

Dans les années 50, pour être une bonne femme au foyer, il fallait suivre ces règles

7. Faites du soir son moment privilégié. Ne vous plaignez jamais s’il rentre tard à la maison ou s’il dîne dehors (ou qu’il fasse n’importe quelle autre activité sans vous). Au lieu de cela, essayez de comprendre que ses journées sont très stressantes et fatigantes et qu’il doit pouvoir se détendre.

Dans les années 50, pour être une bonne femme au foyer, il fallait suivre ces règles

Faites de votre maison un lieu de paix et d’ordre où votre mari ne pensera à rien d’autre à part se détendre tel un pacha.

Dans les années 50, pour être une bonne femme au foyer, il fallait suivre ces règles

Son confort est la chose la plus importante pour vous : Installez-le dans une chaise bien confortable oui bien demandez-lui de s’allonger dans la chambre à coucher. Préparez-lui une boisson chaude ou fraîche. Enlevez lui ses chaussures, faites lui un massage. Parlez toujours d’une voix basse, douce, apaisante et agréable.

Dans les années 50, pour être une bonne femme au foyer, il fallait suivre ces règles

Ne lui posez pas trop de questions et ne remettez pas en question ses jugements. Souvenez-vous il est le chef de la famille et peut exercer sa volonté comme il désire. Vous n’avez pas le droit de l’interroger.

Dans les années 50, pour être une bonne femme au foyer, il fallait suivre ces règles

Une bonne épouse connait les lignes rouges à ne pas dépasser.

Dans les années 50, pour être une bonne femme au foyer, il fallait suivre ces règles

Discrimination, sexisme, le rôle de la femme d’antan se cantonnait au foyer et à rien d’autre … Alors ceux qui pensent que c’était bien mieux avant doivent certainement être bluffés par ce guide de la femme au foyer parfaite des années 50.

Back to Top

Suivez-nous sur Facebook

Recevez nos Nouvelles dans votre boîte email

Bonjour !

Ou

Sign in

Mot de passe oublié?

Vous n’avez pas de compte ? Inscrivez-vous ici

Close
de

    Traitement des fichiers…