,

Holi : Le Festival haut en couleurs en Inde sera fêté le 13 mars prochain

En Inde, la Holi est le festival des couleurs qui a lieu à la fin de l’hiver pour fêter le printemps et la fertilité tout en couleur.

Holi festival

À chaque fin d’hiver est célébrée en Inde la Holi, un festival haut en couleur qui est fêté à l’arrivée du printemps, lors de l’équinoxe.

Le nom Holi est originaire du mot  » Holika » sœur diabolique du roi démoniaque Hiranyakashipu.

À partir du 13 mars prochain, durant deux jours, des millions d’hindous vont célébrer le dieu Krishna, auquel le festival des couleurs est dédié. Si le premier jour du festival, peu connu, est traditionnellement fêté par des feux rappelant la crémation d’Holika, le second jour est célébré par des poudres de couleurs et des chants.

Les hindous, habillés de blanc, circulent avec des pigments de couleurs qu’ils se jettent l’un à l’autre. Il est alors courant de demander pardon pour les pêchés commis, pardonner les erreurs du passé, mettre fin à des querelles ou encore payer ses dettes en prononçant « Bura na mano, Holî hai » – « Ne soyez pas fâché, c’est la Holi ».

Chacun des piments de couleurs lancés dans les airs possède leur signification : ainsi, le vert signifie l’harmonie, l’orange l’optimisme, le bleu la vitalité et les pigments rouges symbolisent la joie et l’amour.

Dans un pays où la séparation s’applique à tous et à tout, la Holi atténue, l’espace de quelques jours, la rigueur des normes sociales, incluant les écarts entre l’âge, le sexe, le statut et la caste. Autant les riches et que les pauvres, les femmes et que les hommes, font la fête ensemble pendant le Festival des couleurs.

La Holi est non seulement fêtée en Inde, mais dépasse ses frontières jusqu’au Népal et au Pakistan.

Holi
Le 13 mars prochain débutera le Festival des couleurs en Inde