, ,

La séparation de ces deux jumelles liées par le crâne a été un succès

 

 

Ces deux jumelles siamoises étaient reliées par le crâne, pour se séparer elles devaient subir une lourde opération. Heureusement, tout s’est bien déroulé !

Le 24 juillet 2016, Abby et Erin voyaient le jour ! Mais ces deux jumelles ne sont pas comme les autres puisqu’elles sont des jumelles craniopagus, cela signifie qu’elles sont reliées par le crâne.

Mais le 7 juin dernier, alors qu’elles n’étaient âgées que de 11 mois, elles ont dû subir une opération pour pouvoir être séparées.

11 mois est un âge extrêmement tôt pour subir cette opération, cependant il était nécessaire de l’effectuer le plus rapidement possible, car la vie des petites filles était en danger.

Des jumelles craniopagus ont été séparées avec succès !
Des jumelles craniopagus ont été séparées avec succès !

Les médecins n’avaient pas caché aux parents, Heather et Riley, que cette opération pouvait ne pas réussir et ainsi causer le décès de leurs filles.

Le Dr. Gregory Heuer, neurochirurgien, a déclaré : « Nous avons peur mais cette opération doit avoir lieu ».

L’opération a été très lourde mais les courageuses jumelles y ont survécu !
L’opération a été très lourde mais les courageuses jumelles y ont survécu !

La petite Abby a bien failli y rester durant l’opération à cause d’une hémorragie cérébrale, d’infections ainsi qu’un trouble de la respiration.

Après l’opération, les deux jumelles ont été plongées dans un coma et cela durant une semaine. La petite Erin s’est réveillée du coma un peu plus tôt que sa sœur.

Après être sorties du coma, les deux jumelles étaient en parfaite santé !
Après être sorties du coma, les deux jumelles étaient en parfaite santé !

Lorsque la maman a tenu pour la première l’une de ses filles, elle raconte : « J’ai ressenti de fortes émotions. C’est indescriptible ».

Les deux petites filles ont pu rejoindre le foyer familial et les médecins restent très optimistes quant à leur récupération, bien qu’elles ne puissent peut-être pas récupérer 100% de leur capacité cérébrale.

 La famille au complet, tout le monde est à présent très heureux après cette épreuve difficile !
La famille au complet, tout le monde est à présent très heureux après cette épreuve difficile !

Pour le moment, les jumelles suivent des cours d’orthophonie ainsi que d’éducation physique.

Nous leur souhaitons ainsi qu’à leurs parents tout le bonheur du monde !