, ,

Le Canada va être le deuxième pays au monde à légaliser le Cannabis dès 2018

La légalisation du cannabis est en voie de réalisation au Canada

Le premier ministre Justin Trudeau à légaliser complètement le cannabis au Canada.

Promesse de campagne tenue, le 23e premier ministre du Canada Justin Trudeau s’est battu pour la légalisation du cannabis au Canada, une première dans un pays du G7 !

Justin Trudeau
Justin Trudeau tient sa promesse de campagne de légaliser le cannabis à l’horizon 2018

En déclarant l’usage récréatif du cannabis légal, le Canada deviendra le second pays au monde après l’Uruguay qui a instauré cette loi afin de mieux protéger les consommateurs :                                                              « La prohibition criminelle n’a jamais réussi à protéger nos enfants et nos communautés. L’approche actuelle ne fonctionne pas : elle a développé le crime organisé en lui permettant de créer une source de profit, sans réussir à empêcher la jeunesse canadienne de s’en procurer. Bien souvent, il est plus facile pour nos enfants de se procurer du cannabis que des cigarettes. » a expliqué Bill Blair, ancien chef de police de Toronto qui prend en charge actuellement la législation pro cannabis.

Ainsi, le gouvernement Canadien a comme ambition pour 2018 d’instaurer un commerce réglementé et taxé par l’État tout en permettant aux particuliers de faire pousser jusqu’à 4 pieds de cannabis par foyer.

Par contre, la loi compte bien prendre des mesures sévères pour tout comportements jugés irresponsables : Les conducteurs devront respecter la sécurité routière et n’ont pas le droit de conduire en étant sous l’emprise de la marijuana. Quant à la vente aux mineurs, les législateurs parlent d’une peine de prison qui peut aller jusqu’à 14 ans !                                                                                                                                                                         Pour responsabiliser les usagers et éliminer tous les trafics illégaux tout comme la vente au noir du cannabis et l’importation/exportation non autorisée vers des pays où il est interdit, l’État considérera toute infraction comme un crime sérieux.

Bien que l’on ignore encore certains détails tels que le prix du cannabis légal ou la façon dont il sera taxé, cette nouvelle loi est bien partie pour être appliquée en 2018.