, ,

Le célèbre aventurier Mike Horn traverse l’Antarctique en 57 jours

En une incroyable aventure, il devient le premier homme à parcourir l’Antarctique.

Le Sud-africain Mike Horn est un explorateur tellement hors norme qu’il s’est bâti une véritable notoriété à travers les années.

Mike Horn, aventurier, a traversée l'antarctique

Révélé au grand public suite à sa participation à l’émission « The Island » et « À l’état sauvage » diffusés sur M6, il est depuis très suivi par les médias et d’innombrables fans conquis par ses performances et sa forte personnalité.                                                                                                                                                               Récemment, cet intrépide quinquagénaire s’est lancé dans un défi extraordinaire avec sa traversée de l’Antarctique en solitaire ! En affrontant le froid et le vent qui règnent dans ce côté de la planète, il a entamé 5100 kilomètres en 57 jours malgré toutes les conditions extrêmes qui auraient pu le freiner.

L'aventurier Mike Horn prit dans une tempête

Son périple a débuté sur le Pangea, une sorte de navire-brise-glace sur lequel il a vogué pendant une semaine en voguant sur l’océan Austral avant d’arriver sur le continental de l’Antarctique. Accueilli par des manchots, Mike Horn a poursuivi son périple en s’avançant dans la neige avec uniquement : un traineau ! Empli de son matériel de voyage soit une tente et quelques équipements pour se protéger du terrible froid, c’était son seul compagnon de voyage.

Mike Horn pris dans une tempête de neige

À peine quelques kilomètres franchis, l’explorateur a dû faire face à la casse d’un de ses skis, néanmoins, aguerri qu’il est, le problème a vite fait été résolu en utilisant son fameux savoir-faire.

Par la suite, une autre difficulté est survenue et il s’est retrouvé avec l’une de ces trois voiles de kite abîmées ainsi que ses ustensiles de cuisine endommagés. Loin d’être découragé, l’aventurier a maintenu son rythme en arpentant 89 kilomètres par jour ! D’ailleurs, sans les quelques jours confinés sous sa tente à cause d’une terrible tempête, il aurait pu facilement faire le double de cette distance.

Mike Horn dans sa traversée

C’est ainsi que contre vents et marées, Mike Horn est arrivé le 7 février à son point d’arrivée marquant ainsi l’histoire en devenant le premier Homme à avoir foulé ces régions reculées de l’Antarctique en solitaire et sans moteur.