, ,

L’Elbphilharmonie, le superbe paquebot amiral de la musique largue enfin les amarres !

Prouesse d’architecture moderne, l’Elbphilharmonie se classe parmi les meilleures créations de la décennie.

Un projet et un concept pharaonique d’Hambourg qui a donné naissance à un véritable chef d’œuvre qui se classe parmi les meilleures créations de la décennie.

À Hambourg en Allemagne, l’étrange vaisseau de Philarmonie dont la construction a duré plus d’une quinzaine d’années a fini par ouvrir ses portes cette année près de l’hyper centre de la ville portuaire qui se trouve à côté de l’Elbe.

Derrière ce chef d’œuvre architectural, deux hommes suisses : Jacques Herzog et Pierre de Meuron qui ont remporté le prix Pritzker 2001 (le Nobel des architectes) et concepteurs du « nid d’oiseau » du grand stade des JO de Pékin ainsi que du musée de la Tate Modern à Londres.

Ambitieux et tenaces, les deux architectes ont dépensé un budget de 865 millions d’euros pour bâtir cet édifice futuriste qui fait la ferté des habitants de Hambourg. Malgré les embûches et les retards auxquels ils ont été confrontés, le résultat final de l’Elbphilarmonie est un joyau impressionnant qui émerveille le regard !

Ce gratte-ciel de 26 étages a été monté sur le socle d’un ancien entrepôt de cacao en brique rouge construit en 1966 par Werner Kallmorgen. Depuis, il est classé en tant que monument historique avec son voile de verre et d’acier qui brille jusqu’en haut de la toiture qui forme une couronne de 110 mètre !

Entre ces deux blocs par lequel passe le plus long escalator d’Europe, se trouve une plateforme panoramique éblouissante qui permet au public de se balader en faisant le tour de la rotonde à 37 mètres de hauteur tout en admirant les grues du port et les cloches de la ville. Cet immense façade abrite aussi un hôtel 5 étoiles de 247 chambres et suites ainsi qu’une résidence de luxe avec 45 appartements climatisés.

Au cœur de l’Elbphilharmonie, une grande salle de concert de 2 100 places en 3 étages, avec une scène cernée par les spectateurs et une acoustique qui a été confiée au grand acousticien du Walt Disney Concert Hall de Los Angeles : Yasuhisa Toyota.

Ses gradins en vignobles et ses murs tapissés d’une « peau blanche » en 10 000 panneaux de fibre de gypse à base de plâtre naturel et papier recyclé ont l’air d’avoir été sculptés manuellement.

Selon Jacques Herzog : « Ces éléments de plâtre garantissent l’acoustique et donnent également la beauté architecturale de cette forme mouvementée, souligne Jacques Herzog. Au contraire de l’art, l’architecture fonctionne avant tout par l’usage, mais aussi par la perception du public. »

À la suite des Opéras sur l’eau à Sydney et Oslo, l’Elbphilharmonie d’Herzog & de Meuron est l’un des édifices les plus surprenants à jamais construit ces dix dernières années.                                                                               Un projet réussi grâce à la puissance de la volonté public qui a soutenu la concrétisation de ce rêve à Hambourg jusqu’au bout !

 

 

Hambourg
Édifice de 26 étage en verre et en acier, commencé il y a plus de quinze ans