,

Cinq célèbres histoires d’amour pour la Saint-Valentin

Ce sont des couples mythiques et ils ont marqués l’histoire par leur histoire d’amour

Le mois de février est connu pour être le mois des amoureux. Et pour la SaintValentin, rien de mieux que de revivre les histoires d’amour de ces couples célèbres qui ont, à leurs manières, l’histoire.

Shâh Jahân et Mumtaz Mahal (Agra)

Shah Jahan fit construire pour sa femme, un immense palais

C’est en Inde que l’on retrouve l’un des plus beaux symboles liés à une histoire d’amour. C’est à  Agra, que se trouve le Taj Mahal, l’un des plus beaux monuments au monde. Et l’histoire de sa construction est intimement liée à une histoire d’amour. C’est pour honorer la mémoire de sa défunte femme Arjumand Bânu Begam, aussi appelée Mumtaz Mahal, que l’empereur Shâh Jahân fit construire le Taj Mahal. Décédée en couche en 1631, l’empereur fit débuter la construction du palais la même année. Il faudra 17 ans à l’architecte Ustad Ahmad Lahauri pour compléter la construction du Taj Mahal. Selon la légende, l’empereur lui creva les yeux à la fin du chantier afin qu’il ne puisse en aucun cas, recréer la magnificence du palais ailleurs.

Grace Kelly et le Prince Rainier (Monaco)

Le couple princier de Monaco

Ce fut pour la présentation du film Le Crime Était Presque Parfait que l’actrice américaine était en France pour le Festival de Cannes en 1955. C’est lors d’une séance photo au palais princier pour le magasine Paris Match, que Grace Kelly rencontre le Prince Rainier III. Le charme de la jeune actrice conquit le Prince et moins d’un an après leur rencontre, le couple annonce officiellement leurs fiançailles en janvier 1956. Le 19 avril, le mariage de Grace Kelly et du Prince est retransmis en direct à la télévision. Après 26 ans de mariage, la Princesse de Monaco décède dans un accident de voiture. Le Prince Rainier III lui, décèdera 23 ans après sa femme.

Édouard VIII et Wallis Simpson (Angleterre) 

Edouard VIII et Wallis Simpson, couple mal aimé de la couronne

C’est en 1930 que le Prince Édouard fit la connaissance de Wallis Simpson, épouse d’un homme d’affaires américano-britannique. Déjà divorcée, et en instance de divorce de son second mari, Édouard VIII et Wallis Simpson vivent une relation tumultueuse et non acceptée par la famille royale et le gouvernement britannique. Pour autant, dès la mort du roi George VÉdouard VIII nouveau souverain, décidera d’épouser Wallis Simpson dès que le divorce de celle-ci sera prononcé. Contre l’avis du Premier Ministre Baldwin et du gouvernement, Édouard VIII choisit d’abdiquer en 1936 et d’abandonner la couronne plutôt que de se séparer de Wallis Simpson. Le couple se maria en France, où ils vécurent jusqu’à la mort d’Édouard VIII.

Mata Hari et Vadim Maslov (Amsterdam) 

Mata Hari, espionne et amoureuse

De son vrai nom Margaretha Geertruida « Grietje » Zelle, Mata Hari fût une artiste de scène, mais aussi une espionne lors de la Première Guerre mondiale. Enrôlée dans l’espionnage par le consul d’Allemagne Carl H. Cramer pour ses talents en langues, Mata Hari fournit des renseignements aux Allemands, mais aussi aux Français. C’est en rejoignant son amant russe, Vadim Maslov en France, que Mata Hari sera arrêtée en 1917. Lors de son procès, Vadim Maslov l’abandonna en la qualifiant de simple ‘aventurière’. Mata Hari fut condamnée à mort pour intelligence avec l’ennemi en temps de guerre et fusillée à Vincennes.

Paul Verlaine et Arthur Rimbaud (Paris)

Verlaine et Rimbaud, amants tumultueux

C’est en 1871 à Paris que l’auteur et poète Paul Verlaine rencontre Arthur Rimbaud. Une relation tumultueuse et violente lie les deux hommes. À l’époque mal vue par l’opinion publique, les deux hommes iront à Londres et Bruxelles pour vivre ensemble. Leur relation est entrecoupée de disputes violentes et de retrouvailles. Mais c’est en 1873 que Rimbaud mettra définitivement fin à leur romance, suite à une dispute dans laquelle Verlaine le blessa avec une arme. Arrêté pour son fait, Verlaine reverra toutefois Rimbaud pendant quelques jours, à sa sortie de prison. Souffrant de diabète, d’ulcères et de syphilis, Paul Verlaine mourra d’une pneumonie aiguë en janvier 1896, à 51 ans, loin de son amant.