,

Les habitants de cette ville vivent sans argent ni religion !

En inde, Auroville fondée en 1968 vit essentiellement de spiritualité. Les gens viennent essentiellement pour y méditer.

Connaissez-vous Auroville ou « la ville de l’Aurore » ? Il s’agit d’une ville impressionnante, les gens y vivent sans hiérarchie, sans gouvernement, sans religion et sans argent. Vous l’avez compris, Auroville est le seul endroit au monde dédié à la spiritualité.

Fondée en 1968 par une Française Mirra Alfassa, cette ville indienne est régie aujourd’hui par ses propres lois. Située dans le sud de l’Inde, cette communauté internationale est placée sous l’égide de l’UNESCO. Selon « La Mère » Mirra Alfassa, cette expérience a pour objectif d’établir une communauté de personnes vivant au-delà de tout régime politique et croyances.

Tout a commencé par un rêve. Selon la Mère « Il doit exister sur Terre un endroit inaliénable, un endroit qui n’appartiendrait à aucune nation, un lieu où tous les êtres de bonne volonté, sincères dans leurs aspirations, pourraient vivre librement comme citoyens du monde en obéissant à une seule autorité, celle de la vérité suprême ».

La ville d’Auroville accueille jusqu’à 50.000 habitants et aspire à subvenir à ses besoins elle-même. On y trouve des champs, des usines, des cantines qui fonctionnent à l’énergie solaire et toutes sortes d’institutions sociales. L’âme d’Auroville est « la Maison de la Mère », une grande salle de méditation qui, selon ses visiteurs, est « le pont entre le passe et l’avenir ».

Il est à noter que les habitants sans revenus, ils peuvent toucher une allocation de 5.000 roupies par mois. Sans oublier que l’éducation, la santé, la culture et le sport sont gratuits. Vous vous demandez certainement comment devenir habitant de cette ville pleine de mystères ? C’est simple, il faut un visa indien ainsi que l’argent nécessaire pour y vivre un an sans être rémunéré pour son travail.