,

L’histoire de l’homme le plus grand du monde!

Robert Wadlow souffre en continu de problèmes de santé à cause de sa grande taille.

Du haut de ces 2,72 m, Robert Pershing Wadlow détient actuellement le record de l’homme le plus grand de tous les temps.

En effet, personne n’a encore réussi à détrôner cet américain né le 22 février 1918 en Illinois, qui aurait eu aujourd’hui presque 100 ans. Malheureusement pour lui, il s’est éteint alors qu’il n’avait que 22 ans.

À la naissance, l’homme le plus grand du monde à  un poids « normal » de 3,8kg,  mais très vite, il commence à grandir de façon impressionnante. Dès l’âge de 6 mois, il atteint très facilement  treize kilos !  Sa mère commence bien évidemment à se poser des questions.

Dès lors, il ne cessera jamais de grandir et dépassera même son père dès l’âge de 8 ans. À 10 ans, il atteint déjà quasiment les deux mètres et pèse de 100 kilos. À l’école, on lui construit un bureau spécial adapté à sa taille tandis que le jeune homme est obligé de s’habiller sur mesure.

En 1936, Robert entre à l’université et continu de  grandir, même à l’âge adulte, à cause d’un dysfonctionnement thyroïdien qui engendre un taux et une production d’hormone de croissance anormalement haut. Mais le principal problème rencontré par Robert était la taille de ses pieds. En effet, il chaussait donc du 71 et devait débourser plus de 100 dollars à l’époque pour s’offrir une paire de souliers !

L’histoire de l'homme le plus grand du monde!
L’homme le plus grand du monde avec sa famille

Sa taille interpelle évidemment les passants dans la rue qui veulent le prendre en photo. De plus, beaucoup de journalistes veulent une interview de celui qu’on appelle le géant d’Alton, du nom de sa ville natale.

Malheureusement, Robert Wadlow souffre en continu de problèmes de santé à cause de sa grande taille. D’ailleurs,  il n’est pas rare de le voir marcher avec une canne pour supporter ce corps.

Il mourra peu de temps après d’une septicémie en 1940, due à une infection provoquée par un appareil orthopédique mal adapté.