,

Selon des chercheurs il n’y aurait plus de chocolat d’ici 2050 à cause du réchauffement climatique

Une étude menée par National Oceanic and Atmospheric Administration a dévoilé qu’on ne pourrait plus cultiver la plante de cacao d’ici 2050.

Depuis la fin du XXe siècle, notre planète est touchée par le réchauffement climatique qui est causé par l’augmentation de l’effet de serre due à l’augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Ce phénomène d’augmentation des températures moyennes de l’air et de l’océan perturbe ainsi la quantité de chaleur piégée à la surface terrestre d’où un dérèglement climatique qui empêche les plantes de cacao d’être cultivées sans devoir lutter pour survivre.

La raison ? Les cacaotiers ont besoin de températures qui approchent les 20°C au nord et au sud de l’équateur avec une forte humidité et des pluies abondantes afin de pouvoir pousser.

Ainsi, plus la chaleur augmente plus les températures assèchent la terre et par conséquent les plantes aussi !

D’après l’étude menée par les scientifiques de national Oceanic and Atmospheric Administration, la perte d’humidité engendrée par le réchauffement climatique a très peu de chance d’être rattrapée surtout si la température s’accroit de 2,1°C dans les trente prochaines années.

Si l’on croit les pronostics des chercheurs, l’industrie chocolatière mondiale va en pâtir puisque l’approvisionnement en matière de chocolat ne pourra satisfaire les besoins des consommateurs d’autant plus que tous les pays comme la chine, l’Indonésie, l’Inde, le Brésil…etc. qui se sont lancés sur le marché du cacao dans les années 90 ont très vite dû se retirer à cause du stock de cacao déjà en baisse : « Si le réchauffement climatique est impliqué dans cette baisse considérable de stock de chocolat, les méthodes de récolte, vieilles de plus de cent ans, ne sont pas sans conséquence quant à la pression de sa production . Tous les indicateurs tendent à envisager un déficit en chocolat de 100 000 tonnes par an dans les prochaines années.» Explique Doug Hawkins, chercheur londonien à Hardman Agribusiness.

À savoir, pour 286 barres, les producteurs doivent planter 10 cacaoyers pour fabriquer le cacao et le beurre, ingrédients indispensables de la production de chocolat.

Selon des chercheurs il n'y aurait plus de chocolat d’ici 2050 à cause du réchauffement climatique

Face à cette pénurie, les grands producteurs comme Mars sont en train de penser à introduire la technologie de modification génétique qui permettra de faire pousser des plantes de cacao plus résistantes aux changements de températures que nous allons affronter dans le futur.

Les amoureux du chocolat vont devoir dire au revoir à leur pêcher mignon s’il n’y a aucune amélioration dans l’avenir quant au réchauffement climatique qui menace notre écosystème.