,

Fake news : un Américain meurt en paix en pensant que Trump était destitué

Ce fake news a permit a Michael Elliott de mourir l’esprit tranquille.

La « fake news » qui a permis au septuagénaire de partir en paix fait depuis le tour du web.

L’histoire de Michael Elliott est touchante. Lui qui détestait « viscéralement » le président des ÉtatsUnis Donald Trump, est décédé  paisiblement  chez lui, ce 6 avril 2017, entouré de ces amis et après que son ex-femme lui a fait croire que Donald Trump avait été destitué.

Un fake news ou fausse nouvelle à permis à Michael Elliott de mourrir en paix.
Un fake news ou fausse nouvelle à permis à Michael Elliott de mourrir en paix.

Michael Elliott, Américain de 75 ans, est mort paisiblement chez lui en Oregon à l’ouest des ÉtatsUnis, rassuré par son ex-femme et meilleure amie Teresa qui lui a fait croire que le président Donald Trump avait été destitué.

Teresa Elliott a ainsi confié que son ancien mari, un passionné d’informations, était horrifié par l’élection de Donald Trump qu’il détestait « viscéralement ». Face à son départ imminent, cette dernière lui a fait faussement croire qu’il avait été destitué afin qu’il meure heureux. « S’il a pu partir avec cette heureuse nouvelle, pourquoi ne l’aurais-je pas fait ? Et peut-être que ce ne sera pas toujours un mensonge… », a confié Teresa.

Elle décrit ainsi son ami comme un « accro de l’actualité » et pas particulièrement de fake news ou fausses nouvelles, qui détestait le Président des ÉtatsUnis et le faisait souvent savoir, jusqu’à ce qu’il perde l’usage de la parole. C’est ainsi que Michael Garland Elliott est décédé paisiblement le 6 avril 2017, entouré par ceux qui l’aimaient profondément pendant les derniers mois de sa vie.

En effet, Mike n’avait plus de famille depuis longtemps, et passait le plus clair de son temps avec son ex-femme et sa meilleure amie, Teresa Elliott. Même si leur mariage avait fini en divorce, leur amitié n’en était devenue que plus forte, et sa voix fut la dernière que Mike a entendue. « Je savais que ça le réconforterait, ce qui a été le cas. Il a rendu son dernier souffle juste après  » rapporte-t-elle.