, ,

Un bistrot ouvrier étoilé au guide Michelin par erreur.

Comme quoi, le hasard fait bien les choses !

« Le Bouche à Oreille », un bistrot de quartier à Bourges, s’est retrouvé malgré lui, sur la prestigieuse liste des restaurants récompensés par le guide Michelin.

Depuis qu’elle s’est vue octroyer une étoile éphémère, la brasserie « Le Bouche à Oreille » croule sous les commandes. Le hasard fait bien les choses !

«Le Bouche à Oreille», un bistrot de quartier à Bourges, s’est retrouvé sur la prestigieuse liste des restaurants récompensés par le guide Michelin.
Ce restaurant ouvrier, « Le Bouche à Oreille » a été étoilé par erreur par le Guide Michelin.

Une table « étoilée » pour 10 euros, est-ce possible ? Le guide Michelin a en effet attribué par erreur une étoile à une « cantine » populaire. Le tir a été rectifié, mais trop tard ! Le bistrot de quartier qui propose des menus à 10 euros à une clientèle essentiellement ouvrière, a volé la vedette au « vrai » étoilée, profitant de sa notoriété aussi inopinée qu’inespérée !

En fait, il s’agirait d’un impair dû à une erreur d’homonymie. À Boutervilliers, dans l’Essonne, un autre restaurant s’appelle Le Bouche à Oreille, et c’est celui-ci qui aurait dû se voir décerner son étoile !

Une publicité inattendue pour la brasserie berrichonne qui a vu les clients affluer en nombre pour savourer les moules-frites et le bœuf bourguignon de ce petit établissement familial.

« J’ai des nouveaux clients qui veulent des tables de trois, de quatre, mais en même temps j’ai tous mes couverts habituels. Le problème c’est que je n’ai pas une grande superficie et qu’il n’y a que quatre mains », avoue Véronique Jacquet, la patronne des lieux.