, ,

Maggie McDonnell : Une enseignante Canadienne élue  » meilleur professeur du monde « 

Maggie McDonnell a été élue  » meilleur professeur du monde  » ! Tout un honneur !

C’est Maggie McDonnell une enseignante Canadienne que détient le prix du « meilleur professeur du monde ».

La cérémonie a eu lieu à Dubaï et l’heureuse gagnante, accompagnée de quelques-uns de ses élèves, a reçu une récompense d’un million de dollars. La récompense est toutefois soumise à des conditions : elle est payée par tranche et la gagnante doit impérativement rester encore 5 années enseignante.

Maggie McDonnel, enseignante dans le village de Salluit (depuis 7 ans) situé dans l’Arctique Canadien, s’est présentée à un concours international, « Global Teacher Prize », visant à mettre en avant le métier de l’enseignement. Pour cette 3ème édition organisée par la fondation Varkey à Dubaï, 179 pays ont été représenté dont 20 000 candidats s’était présentés  et Maggie McDonnel figurait parmi les 10 finalistes en présentant un programme de formation sociale.

Originaire d’Afton, en Nouvelle-Écosse au Canada, Maggie McDonnel a enseigné son savoir à travers le monde en étant missionnaire au Botswana, en Tanzanie et au Congo.

Dans sa biographie fournit aux organisateurs du prix, nous pouvons y découvrir que les conditions morales d’enseignement de Maggie McDonnel ne sont pas idéales dans la ville de Salluit. En effet, le taux de suicides est élevé et elle a subi 10 suicides ces 2 dernières années :  » En tant qu’enseignante, lorsque j’arrive à l’école le lendemain d’un suicide, il y a un siège vide dans ma salle de classe où plane un silence total « , en rajoutant, « Je vous remercie d’attirer l’attention du monde sur eux « .

Maggie McDonnell
Maggie McDonnell, récipiendaire du prix du meilleur professeur du monde

La nouvelle « meilleur professeur au monde » a mis en place un programme de formations sociales destiné particulièrement à ses élèves de sexe féminin. En effet, le taux d’abus sexuels étant également élevés, il devient fréquent de voir des adolescentes enceintes.

Cette belle initiative récompensée par ce prix a même touché grâce auprès de Justin Trudeau, l’actuel Premier ministre Canadien qui a félicité Maggie McDonnell et exprimé à quel point il était fier d’elle à travers un message vidéo.

L’année dernière, c’est Hanane Al-Hroub, enseignante palestinienne de Cisjordanie occupée qui a remporté le prix. Elle avait touché le jury pour « l’importance qu’elle donne au jeu dans l’éducation des enfants ».

Nous pouvons également souligner la belle initiative de la famille Varkey, qui, en créant la fondation Varkey valorise ainsi le système éducatif à travers le monde.

Est-ce un juste retour des choses, puisque cette famille, d’origine d’Inde, a immigrée aux Emirats Arabes Unis dans les années 50 et a fait fortune en créant un réseau d’écoles privées.