, ,

Une prostituée accouche et revient travailler quelques minutes après !

Une prostituée accouche et revient travailler juste après.

En arpentant les rues de Hull en Grande-Bretagne, alors qu’elle recherchait de nouveaux clients, une prostituée accouche puis elle retourne travailler juste après.

C’est dans la ville de Hull, en Grande-Bretagne qu’une femme enceinte travaillant comme prostituée a commencé à perdre les eaux alors qu’elle était encore sur le trottoir de son gagne-pain.

La jeune femme n’a pas eu d’autres choix que de se rendre rapidement aux urgences pour pouvoir accoucher en toute sécurité. Heureusement elle a pu être prise en charge par une équipe médicale pour accoucher. Mais moins d’heure heure après, elle n’était déjà plus dans les locaux.

En effet, après ce moment très fatigant, la jeune prostituée a été contrainte de retourner faire le trottoir seulement 30 minutes après avoir accouché probablement par peur de ne pas pouvoir continuer à travailler par la suite.

La ville de Hull est très tristement connue pour être le terrain d’activité des proxénètes. La ville d’environ 257 000 habitants compterait plus de 40 prostituées qui y travaillent dans ses rues.

Une prostituée accouche puis elle retourne travailler juste après.
Une prostituée accouche puis elle retourne travailler juste après.

Généralement, les femmes sont issues d’un milieu défavorisé où elles étaient abusées physiquement et sexuellement.

Il n’y a pas d’âge pour la prostitution, elles sont âgées de 20 à 60 ans. Et selon un policier de la ville, l’âge des clients varie tout autant. Cela peut aller de 17 ans à 80 ans pour les plus âgés.

Le policier explique avec tristesse : « Le problème est que ces femmes ne viendront pas chercher de l’aide auprès de nous ».

De nombreux pays n’assurent pas la protection des prostituées et ces dernières ne sentent pas en sécurité. Un des facteurs qui provoque ce type d’histoire en plus de la peur du proxénète.

Une triste histoire comme nous aimerions entendre moins souvent. En espérant que les conditions des prostituées puissent être meilleures dans tous les pays du monde.