, ,

Vidéo : Elle transforme son vitiligo en véritable œuvre d’art !

Une œuvre artistique d’une rare beauté…

Rendre son corps unique ! C’est précisément ce qu’a réussi à faire une jeune Américaine de 21 ans atteinte de vitiligo qui a choisi de valoriser sa différence au lieu de la cacher.

L’Américaine Ash Soto âgée de 21 ans, a vu sa vie basculer à l’aube de ses 12 ans, lorsque les médecins lui ont diagnostiqué un vitiligo, une maladie qui entraîne une dépigmentation sur certaines parties de la peau.

En effet, les personnes atteintes produisent des anticorps anormaux qui s’attaquent directement aux mélanocytes, empêchant la fabrication de mélanine. C’est ainsi que se forment des plaques blanchâtres dépourvues de pigments sur l’ensemble du corps, et plus précisément au niveau des articulations.

vitiligo-en-aeuvre-d-art_exact
Ash Soto, atteinte de vitiligo, transforme son corps. Voici le résultat !

Un choc pour la fillette de l’époque qui, extrêmement complexée par cette différence, avait tendance à essayer de cacher sa dépigmentation en se coupant peu à peu du monde extérieur et du regard des autres. En effet, fatiguée de subir les moqueries et les regards curieux, il aura fallu plusieurs années à Ash Soto pour enfin s’accepter telle qu’elle est.

Et c’est précisément depuis 2016, que la jeune femme décide de ne plus subir son vitiligo, bien au contraire ! Le fruit d’un travail de longue haleine autour de l’acceptation de soi, qui lui permet aujourd’hui de poster de magnifiques clichés d’elle sur son compte instagram avec pour légende « Ils disent que votre corps est une toile, je suis juste peinte différemment ».

Des images rares où la jeune femme valorise son vitiligo à sa façon, de manière extrêmement élégante, délicate et originale. En effet, cette dernière a eu l’idée de contourner au marqueur les parties dépigmentées de son corps pour donner l’aspect d’une carte du monde. Les réactions des internautes ne se sont pas faites attendre et ont été particulièrement positives à l’égard d’Ash.

« La beauté débute à partir du moment où vous décidez de vous accepter telle que vous êtes. J’accepte ma différence, je l’aime de plus en plus chaque jour. »

Un joli message d’espoir et de tolérance sur le vitiligo, trop souvent perçu comme une maladie contagieuse.